Communiqué de presse ( 31 juillet 2015, Perpignan)
MONTPELLIER A SAIGNE PERPIGNAN, LE DUO TOULOUSE-MONTPELLIER VA LA DEPECER !

« C’est de plus en plus concret : Toulouse et Montpellier se partagent les directions régionales, les institutions politiques et donc, à terme, se partageront la puissance financière de la Région. Perpignan, 3ème aire urbaine de la nouvelle région derrière les 2 métropoles et devant Nimes, ne bénéfice pas de ce soi-disant « équilibre » dans la répartition des centres de décisions. Montpellier à saigné Perpignan pendant 40 ans, c’est désormais au tour du duo Toulouse/Montpellier de dépecer sa carcasse. Dans les P-O., c’est incroyable : toujours aucune réaction de nos élus carpettes, pas un seul ne se manifeste pour réclamer une égalité de traitement, pour dénoncer le duopole des métropoles qui enfonce de plus en plus les autres départements, ou pour tenter – au moins – de faire exister le Pays Catalan dans cette région. De fait, DLF66 constate la démission collective du pauvre personnel politique local et invite les électeurs à soutenir Damien LEMPEREUR, tête de liste régionale en terres Occitanes et Catalanes pour les prochaines élections, qui défendra la ruralité et les villes moyennes et dénoncera une métropolisation/régionalisation toujours plus éloignée des citoyens. Localement, Debout les P-O. présentera la seule liste qui défendra le principe d’un statut particulier pour notre département afin de disposer des outils et d’une démocratie moderne pour développer notre territoire. Seul un groupe d’élus indépendants « ni Système, ni Extrêmes » pourra entendre et défendre les intérêts des Catalans ».
Sébastien Ménard, Délégué Jeunes de Debout les P-O.