Un communiqué de Nicolas GARCIA, secrétaire départemental du PCF et membre du Conseil National du PCF.

« Surprise, surprise, on apprend avec étonnement  dans les colonnes de L’Indépendant que sur la liste socialiste des P-O, figure une candidate dénommée Josiane COLLERAIS qui s’attribue ou à laquelle on attribue l’étiquette PC.

Cette dernière a surement dû activer son GPS pour trouver Perpignan, vu qu’elle n’a aucune attache dans ce département (elle réside dans l’Hérault) et qu’on ne l’a pas du tout vu durant le mandat qui s’achève mis à part pour quelques inaugurations.

Madame COLLERAIS n’est pas membre du PCF et si un jour elle l’a été, cela fait tellement longtemps que personne dans la région et encore moins dans les PO ne s’en souvient. De deux choses l’une ou le quotidien d’aqui a mal compris ou Mme COLLERAIS a menti. Si c’est la deuxième Hypothèse qui s’avère, alors on veut tromper les électrices et électeurs ! Rappelons que les communistes de la région n’avaient pas voulu faire liste commune avec le PS aux élections régionales en 2010 et donc que Mme Collerais ne peut en aucun cas se revendiquer du Parti Communiste. Rappelons aussi que pour le 6 décembre 2015, premier tour des prochaines élections régionales, le PCF membre du Front de Gauche, est une des forces qui ont souhaité et qui composent un large rassemblement de gauche pour la transformation sociale et environnementale (six organisations politiques et des citoyens engagés) appelé « Nouveau Monde en Commun » conduit par Gérard ONESTA au plan régional et par Agnès LANGEVINE au plan départemental. Ce rassemblement, pour battre la droite et l’extrême droite, fait liste séparée du PS au premier tour ».