– Plusieurs listes se mobilisent pour soutenir le maintien du Train Jaune – une ligne ferroviaire essentiellement touristique – mais aucune ne s’engage pour contrer la suppression dès 2016 de certaines liaisons entre Paris et Cerbère, pourtant empruntées quotidiennement par des centaines de travailleurs notamment entre Rivesaltes et Cerbère, pour desservir les gares SNCF de Perpignan, Elne, Argelès-sur-Mer, Collioure, Port-Vendres… Vous avez dit bizarre ?

– On a du mal à imaginer une fusion, au second tour de ces élections régionales entre les listes de Carole DELGA (PS-PRG) et Gérard ONESTA (EELV, PCF, PG…), tant celles et ceux qui composent la liste du régionaliste ONESTA tirent quotidiennement à boulets rouges (et c’est peu dire !) contre les socialistes du gouvernement (à Paris) et des conseils régionaux sortants Languedoc-Roussillon et Midi Pyrénées. Et pourtant, à l’arrivée, vous pariez combien ?, ONESTA appellera à soutenir Carole DELGA contre « la menace du FN »… Un jour, à cause de ces politicards-là, ça ne marchera plus : les électeurs en auront assez d’être pris pour des perdreaux de l’année ! Comme c’est bizarre, vous avez dit bizarre ?

– Depuis plusieurs jours – avec Yves JEGO encore, 1er vice-président de l’UDI, sur le plateau de C’est-à-Dire, sur France 5 – le doute plane contre un éventuel retrait des listes de Dominique REYNIé (LR/ UDI) au second tour en région(s) Languedoc-Roussillon & Midi-Pyrénées… en échange du retrait des listes PS-PRG en région PACA (Provence Alpes Côte d’Azur) pour contrer l’ascension du FN et la possible victoire (selon tous les sondages) de la candidate Marion MARéCHAL-LE PEN. Personne, dans le camp des Républicains, à ce-jour, n’a démenti cette insistante rumeur… confirmée pourtant sur les plateaux télés, jour après jour. Bizarre-bizarre, non ? On ne nous dit pas tout !