Communiqué de Philippe GROSBOIS, délégué FN/RBM pour la Côte Vermeille.

 

« Dimanche 13 décembre, les électeurs de la nouvelle région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon ont décidé d’élire madame Carole DELGA à la tête de l’exécutif, donnant ainsi la possibilité aux écologistes, au communistes et au mélanchonistes la possibilité de peser très lourdement sur la politique régionale!

 

Le Front National et Louis ALIOTtiennent à remercier tous nos concitoyens de la Côte Vermeille qui ont choisi, pour leur part, de placer le Front National et Louis ALIOT en première position au second tour de ce scrutin.

Sur la Côte Vermeille, avec 41,2%, Louis ALIOT sort très largement vainqueur sur l’union de la gauche à 37% et l’union de la droite qui terminent loin derrière avec 21% des suffrages!

Quatre communes sur les sept que compte la Côte Vermeille ont donc basculé ce dimanche dans le camp des patriotes, sanctionnant de fait les politiques menées aussi bien par la gauche  que par la droite.

Dans ce canton, deux villes ont particulièrement exprimé leur désaccord avec ces politiques locales, il s’agit des communes d’Argelès-sur-Mer et de Port-Vendres.

Concernant Argelès, il s’agit d’une sanction exemplaire contre le Député-Maire Pierre AYLAGAS, son équipe municipale (dont deux membres étaient présents sur les listes de Carole DELGA), la majorité gouvernementale qu’il soutien et un rejet total de sa politique d’accueil de migrants sur la commune, démontrant ainsi que la volonté du peuple peut aussi s’exprimer en dehors du conseil municipal où il l’oubli trop souvent!

Pour la commune de Port-Vendres, où le Front National arrive de loin en tête avec 47,41% des voix, il s’agit là d’un brutal désaveu de l’union LR/ UDI à laquelle appartient Jean-Pierre ROMERO (maire de Port-Vendres) et de son 1er adjoint Lionel NADAL, dont le nom figurait sur la liste de Dominique REYNIÉ (sans oublier l’épouse du maire de Port-Vendres, Michèle ROMERO, 1ère adjointe de Collioure, également présente sur la liste de M. REYNIE) !

Le résultat de ce scrutin démontre l’implantation locale du Front National/ Rassemblement Bleu Marine qui gagne plus de 1 700 voix entre les élections départementales et régionales sur la Côte Vermeille, devenant ainsi le premier parti de la Côte Vermeille et obtenant la majorité dans quatre communes !

Nous invitons donc tous nos concitoyen(es) à nous rejoindre dès aujourd’hui afin de préparer l’avenir de nos communes et de la Côte Vermeille, pour exprimer leur souhait d’une politique différente et pour se rassembler au sein du grand mouvement patriote et républicain représenté par Louis ALIOT et le Front National/ Rassemblement Bleu Marine ! ».