Pour avoir mis le mot « écologiste » en tête de leur nom de liste, les candidats « Ecologistes, Citoyens, Catalans » auront réussi l’exploit de mettre très en colère le montpelliérain Gérard ONESTA, qui dirige la liste « Nouveau monde » dans le cadre des élections régionales qui auront lieu le mois prochain. En effet, la liste ONESTA rassemble entre autres formations et courants politiques : les écologistes de EELV (Europe Ecologie – Les Verts), les communistes (PCF) et le Parti de Gauche (PG).

Du coup, dans les rangs de « Nouveau monde », on craint furieusement la confusion auprès de l’électorat, on crie même à la trahison. Et l’on s’interroge de savoir « si la liste Ecologistes, Citoyens, Catalans n’est pas une torpille venue du Parti Socialiste… » !

C’est méconnaître alors le Perpignanais Jordi VERA, membre (très) influent du parti indépendantiste Convergence Démocratique de Catalogne (CDC), qui soutient très activement la liste « Ecologistes, Citoyens, Catalans », et auquel ne peut prêter le moindre soupçon de connivence avec… les socialistes. Surtout !