COMMUNIQUE DE PRESSE

1er décembre 2015, Perpignan

« AUX URNES CITOYENS !
Dimanche prochain les électeurs pourront décider de l’avenir de notre département lors des élections régionales. Le scrutin proportionnel permettra aux électeurs d’envoyer au Conseil Régional des élus DLF (Debout La France), ancrés dans la vie réelle. Chaque voix compte.
Chaque voix compte d’autant plus quand les rumeurs d’un retrait de la liste Les Républicains/ UDI  de REYNIé au second tour deviennent de plus en plus insistantes et quand on sait que le FN ne passera pas devant l’union des gauches qui se tapent dessus aujourd’hui avant de fusionner après.


Les électeurs veulent-ils un Conseil Régional avec une majorité socialo-écolo-communiste qui a prouvé son incompétence sur le dossier du chômage et du développement économique, fière de la métropolisation rampante de la région, et une opposition uniquement composée de frontistes qui s’opposent aujourd’hui et votent avec l’UMP après, comme ce fut le cas lors de la création de la métropole perpignanaise ?
Le 6 décembre, les électeurs auront le choix et la possibilité d’envoyer à Toulouse un groupe d’élus « ni système, ni extrêmes », sans professionnels de la politique et sans incompétents qui ne doivent leurs places sur les listes qu’à leurs relations personnelles, comme au PS et aux Républicains (ex-UMP) !


DLF à un programme régional concret et pour le Pays Catalan nous faisons des propositions elles aussi très concrètes : la région catalane et la défense des territoires ruraux et des villes moyennes, le développement du port de Port-Vendres, le soutien aux PME/ PMI, agriculteurs, viticulteurs, pêcheurs, commerçants, artisans, … face à la concurrence déloyale, le soutien au monde sportif amateur qui va être sacrifié, la sécurité aux abords des lycées et dans les trains, la formation et l’apprentissage, ainsi que notre projet de « pôle régional pour la transition énergétique » sur Perpignan équivalent à celui de l’aéronautique à Toulouse et à celui de la recherche universitaire à Montpellier, ou encore notre soutien à un « Train Jaune service public » au service du développement de la Cerdagne.
Le 6 décembre, nous appelons tous les électeurs à se mobiliser ! »

Sébastien MéNARD, Délégué départemental de Debout La France’66