Communiqué :

« La délégation du Recours citoyen pour Occitanie-Pays Catalan, composée de Renée SOUM, Hélène LEGRAIS et Joan BECAT, a été reçue le 11 juillet à Argelès-sur-Mer par Carole DELGA, présidente de la nouvelle Grande Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée (ex-Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées). La réunion a duré une heure. Si Mme DELGA a écouté les arguments du Recours citoyen, elle n’a pas semblé disposée à les entendre ou à les comprendre. Elle affirme avec force qu’Occitanie n’est pas une dénomination identitaire parce qu’elle est passée dans le langage courant et que « les lycéens la trouvent sympa ». Par contre, pour elle, Pays Catalan renvoie à des revendications politiques. C’est la confirmation qu’il y a donc bien eu la volonté d’exclure toute référence au catalan. Nous avons exposé que cette situation était discriminatoire et constituait une rupture avec la continuité républicaine, et nous avons insisté sur le mécontentement de la population et des élus pour qui il est clair que nous ne sommes pas en Occitanie. Mme DELGA se retranche derrière la consultation, le vote du Conseil Régional et certains décideurs qui ont appuyé Pyrénées-Méditerranée, aux dépens de l’écoute des citoyens, dont la position est différente et qui souhaitent majoritairement Occitanie-Pays Catalan ».

Renée SOUM, ancienne députée des P-O.

 

 

 

 (Photo : Marie-Pierre SADOURNY, Jean BECAT, Renée SOUM, Hélène LEGRAIS Jean-René CASALS).