Communiqué de presse.

 

« Lutte contre les violences faites aux femmes : la « grande causerie » du quinquennat Macron

 

Depuis janvier 2019, plus de 100 femmes ont été tuées par leur conjoint. L’Occitanie dénombre 15 victimes de féminicides à ce jour. Près de 220 000 personnes chaque année sont victimes de violences de la part de leur compagnon ou ex-conjoint.
A l’heure du lancement du Grenelle gouvernemental, le sentiment de révolte face à la persistance de ces violences faites aux femmes pourrait sembler partagé. Cela ne doit pas masquer l’inaction du Président Macron et de son gouvernement depuis 2017 sur cette « grande cause » du quinquennat. La communication à tout-va ne protège pas les femmes en danger. Aux effets d’annonce, nous préférons la mise en œuvre de solutions concrètes, avec des moyens humains et financiers adaptés. C’est ce qui fait cruellement défaut.
Depuis longtemps, les personnes mobilisées exigent de la part du gouvernement des mesures efficaces contre les violences conjugales, notamment par un plan d’ampleur dans l’éducation, la formation des professionnels de la police, de la justice et de la santé à ces questions avec des personnels dédiés, la multiplication d’hébergements d’urgence pour mettre en sécurité les victimes, l’accompagnement psychologique des femmes agressées et de leur famille. Cela nécessite un effort budgétaire sans commune mesure avec ce qui existe actuellement. Les cinq millions d’euros avancés par Edouard Philippe sont loin du compte !
Les discussions de ce Grenelle se poursuivront durant les trois prochains mois. Des initiatives utiles sont d’ores et déjà proposées par des collectifs et associations en France : sachons enfin les entendre. Des politiques publiques qui ont fait leurs preuves existent à l’étranger : sachons nous en inspirer. Plutôt que du bla-bla, pour sauver des vies, il est urgent de passer à des résultats.
Les élu-e-s communistes et apparentés soutiennent les mobilisations d’associations, de syndicats, de partis politiques et de citoyen-ne-s contre les violences faites aux femmes. Ils y participeront dans les territoires ».

 

Groupe Nouveau Monde – Région Occitanie
Elu-es communistes et apparentés
Hôtel de Région – 201 avenue de la Pompignane – 34064 Montpellier cedex 2
Secrétariat général – Tél. : 04 67 17 87 20 – Mail : lucile.schuler@laregion.fr