Muriel RESSIGUIER, députée La France Insoumise (LFI) de la 2e circonscription de l’Hérault, communique : 

 

 

Opération du col de l’Echelle : prison ferme pour des responsables de Génération Identitaire, Muriel RESSIGUIER, députée LFI de l’Hérault réagit…

 

 

« Romain ESPINO, porte-parole de Génération identitaire, Clément GANDELIN, alias Clément GALANT, président de l’association, et Damien LEFEVRE, alias Damien RIEU, ex-cadre du mouvement, qui a été assistant parlementaire du député gardois RN Gilbert COLLARD quand il était en fonction, ont été condamnés ce jour (29 août 2019) à six mois de prison ferme, 2 000 € d’amende et cinq ans d’interdiction d’exercer leurs droits civiques, civils et familiaux. L’association, jugée en tant que personne morale, devra payer 75 000 € d’amende (le maximum pénal). Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur.

En effet, le 21 avril 2018, ils s’étaient octroyés la fonction régalienne du maintien de l’ordre, en prenant « possession » du col de l’Échelle et en opérant des patrouilles pour repousser les « clandestins » qui essayaient de passer la frontière. Le tribunal de Gap les a condamnés pour avoir « exercé une activité dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique » (article 433-13 du code pénal).

La commission d’enquête relative à la lutte contre les groupuscules d’extrême-droite en France, que j’ai présidée, a mis en exergue la dangerosité de l’ultra-droite et la nécessité de la combattre. Nous ne devons tolérer ni les idées racistes, antisémites, homophobes ou sexistes que propagent ces groupuscules, ni les actes perpétrés au nom de leur idéologie.

Je me réjouis de la décision du tribunal de Gap et j’appelle le Président de la République à dissoudre Génération identitaire, ainsi que tous les groupuscules de l’ultra-droite ».

 

Muriel RESSIGUIER
Députée de la 2e circonscription de l’Hérault
Contact Pyrénées-Orientales : 06 07 34 33 81