Sous ce titre, CDC communique :
« La future présidente de la nouvelle région Languedoc-Toulouse, Carole DELGA, a livré ses premières intentions, hier lundi 28 décembre en Roussillon. La nouvelle élue a effectué ses annonces dans les locaux de la mairie d‘Argelès-sur-mer, en présence du député-maire Pierre AYLAGAS, du député Jacques CRESTA et de la sénatrice-présidente du Conseil départemental des Pyrénées-Orientales, Hermeline MALHERBE. Convergence Démocratique de Catalogne dénonce cette collusion région-mairie, deux semaines après un scrutin qui a secoué notre système institutionnel.
La famille socialiste, indécrotable dans ses arrangements, semble décidée à perpétuer les archaïsmes. La séparation des pouvoirs et la probité absolues sont cependant indispensables à notre démocratie. Il devient urgent de donner le bon exemple, en évitant les mélanges d’intérêts soulignés par cette annexion de lieu public. Alors même que l’élue languedocienne n’a pas encore pris ses fonctions, ce premier signal n’augure aucun changement dans l’ADN d’une mouvance politique qui n’a décidément pas perçu l’avertissement des urnes ».