Communiqué de la fédération départementale du Parti Communiste Français des Pyrénées-Orientales (PCF66)…

« On Lâche Rien ! » On continue !

« La fédération du PCF66 se félicite du succès de la manifestation du 9 mars demandant le retrait du projet de loi VALLS-EL KHOMRI  laquelle elle avait appelé. Les militants, sympathisants et élus communistes ont contribué à ce succès. Il ne faut pas s’y tromper ce mouvement doit et va grandir jusqu’au retrait. Bien évidemment, la solution passe par la rue.

 

Le PCF avec ses militants, ses sympathisants et ses élus continuera à être partie prenante des actions et initiatives en préparation pour le 17 mars et le 31 mars.

 

Cependant si la solution est syndicale et citoyenne, elle est aussi et surtout politique. Hier toute la gauche alternative, PCF, PG, EELV, NPA, LO, ERC, jeunes communistes, jeunes socialistes, frondeurs socialistes… était dans la rue contre ce projet. En réalité s’il n’y a pas de prolongement politique à ce puissant  mouvement social, la loi risque de passer en force et la déception sera grande, alimentant l’abstention voire pire.

 

Voilà pourquoi doit naître un rassemblement politique vraiment de gauche, large et populaire, pour faire échouer ce projet libéral du gouvernement soutenu par la droite et proposer un nouveau code du travail donnant plus de droits aux salariés, intégrant la réduction du temps de travail et une sécurité emploi-formation ».