« L’attitude de François Fillon qui revient sur sa parole donnée aux Français et qui ne respecte pas les Institutions, est pour nous incompatible avec la fonction de candidat à la Présidentielle devant représenter notre famille politique.

Il est donc nécessaire de prendre nos distances avec ce candidat. Alain Juppé a confirmé qu’il ne serait pas candidat à la présidence de la République.

A cet instant François Fillon reste le seul candidat de la Droite et ne laissera aucune possibilité à une alternative. Il faut donc réaliser que, dans ces conditions, la Droite et le Centre ont de grandes chances de perdre.

Pour la fédération 66, le PR et l’UDI doivent franchir une nouvelle étape et envisager un changement d’alliance. Lors du Comité Exécutif du Parti Radical de ce jour et dans notre département, nous allons proposer un « partenariat » à Emmanuel Macron car, sans la « candidature Juppé » ou d’un candidat du centre, il a le projet de plus proche de nos orientations majeures, il semble être le seul à pouvoir battre Marine le Pen et il apportera, malgré tout, un vrai projet d’alternance à la politique gouvernementale actuelle.
Nous sommes prêts à soutenir ce changement de positionnement auprès de nos instances, de nos élus et de nos adhérents ».

 

Jacques GARSAU
Président Parti Radical « Pays Catalan »