Le Front National des Pyrénées-Orientales communique :

« Dans les P-O comme ailleurs, on constate que les opinions et le respect du suffrage sont vite balayés par les ambitions personnelles, quand les caméras et les instituts de sondages s’agitent…

Si la vie politique française nous habitue malheureusement à ces exercices de gymnastique, tant les convictions et l’intérêt général apparaissent comme secondaires pour certains élus, il ne faut pas s’étonner que nos concitoyens se détournent des urnes !

Alors que le candidat Macron a insulté la mémoire des rapatriés et des harkis, de par ses déclarations et sa visite en Algérie, on voit mal comment Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan, pourrait ne pas retirer sa délégation à Monsieur Lafontaine, soutien déclaré du poulain de François Hollande…

On se demande au passage quel serait l’intérêt pour les autonomistes catalans de soutenir Macron, pour qui les identités et particularismes régionaux doivent se dissoudre dans le magma euro-mondialiste.

Dans cet esprit de trahison électoraliste, on ne s’étonne plus du soutien de Monsieur Bayrou au dirigeant de « En Marche! », lui qui change de discours en fonction de l’opportunité, acclamant aujourd’hui ce qu’il dénonçait hier…

De son côté, Monsieur Fillon, qui prétend incarner le changement, alors qu’il a été maintes fois Ministre et 5 ans Premier Ministre, a investi dans notre département des candidats aux Législatives qui ont déjà exercé ces mandats…Avec le bilan que l’on connaît !

Le Front National des Pyrénées-Orientales rappelle que, bien loin de ces gesticulations politiciennes, la seule candidate indépendante de tous ces appareils responsables de la faillite de l’Etat, c’est celle du Peuple et des amoureux de la France : Marine Le Pen ! ».