Toute ressemblance avec les événements ci-dessous serait fortuite et exagérée…
…Mais quel est donc ce pays, où bientôt on ne pourra plus appeler « un chat » un chat ? La France !
Pour avoir répété à plusieurs reprises, hier soir, au journal télévisé de 20h sur France 2, « Je ne suis pas autiste », s’exprimant dans le cadre de la tempête que traverse la droite républicaine, le candidat LR (Les Républicains) à l’élection présidentielle, François FILLON, a déclenché les foudres de l’association SOS AUTISME… et de la secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, Ségolène NEUVILLE.
Celle-ci a même tweeté « il s’agit là d’une faute lourde » de la part de François FILLON.
Il faudra donc, dans la foulée, faire pression sur Le Larousse afin que le célèbre dictionnaire modifie la définition « au figuré » du mot « autisme » à savoir : « Déni de réalité qui pousse à s’isoler et à refuser de communiquer, et, particulièrement, d’écouter autrui ».
En tout cas, SOS AUTISME demande des excuses à François FILLON. L’association a même saisi le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA).