Communiqué de presse.

 

 

« Prades en Collectif – De l’humilité, du sérieux, et une vision pour notre ville.

Décidément le maire sortant de Prades est en manque d’arguments pour convaincre les Pradéen-ne·s de le laisser en place dix-huit ans. Alors qu’il s’était engagé à ne pas briguer un troisième mandat, et qu’il est très occupé par ailleurs, il a recours à de vieilles recettes : l’exaltation de lui-même et le mépris de ses concurrents. A l’écouter, il serait seul capable de diriger notre ville, et ses adversaires seraient des incompétents qui mèneraient Prades à la catastrophe. Pourtant l’équipe de Prades en Collectif a démontré tous les jours aux Pradéen-ne·s son sérieux, son pragmatisme, et son envie d’apporter un nouveau souffle à notre ville.

Pour prétendre être le seul capable de diriger Prades, comme le fait le maire sortant, il faut avoir une très grande estime de soi, ou présenter un bilan indiscutable. Or pour le bilan… : 200 habitants de perdus en douze ans de mandats, un taux de chômage bloqué à 25%, des subventions qui plafonnent depuis une décennie malgré la pluie d’argent public qu’était censée apporter sa proximité avec les gouvernements Sarkozy-Fillon, et maintenant Macron-Philippe…
D’ailleurs, comme des Pradéen-ne·s nous l’ont souvent répété, d’autres communes du département, de la taille de Prades, montrent plus de santé et de dynamisme avec des édiles plus modestes et plus efficaces !

Voilà en somme ce qui sépare l’équipe de Prades en Collectif du maire sortant : de l’humilité et un projet pour notre ville. Car nous ne prétendons pas tout réussir demain. Et nous voulons être honnêtes dès aujourd’hui avec les Pradéen-ne·s. La situation de notre ville est difficile, et son redressement ne sera pas chose aisée. Mais nous sommes prêts à y faire face, grâce à nos compétences et à notre sérieux.
Toute l’énergie que les Pradéen-ne·s nous ont vu mettre dans la campagne, nous la mettrons à leur service après le 15 mars. Parce que nous avons un projet et une vision pour notre territoire, ce qui manque cruellement au maire sortant. Nous voulons refaire de Prades une ville animée, vivante, qui regarde vers l’avenir, pour lui offrir une nouvelle visibilité dans son environnement régional, et attirer de l’activité, afin que ses habitant-e·s y vivent mieux.

De l’humilité, du sérieux, et une vision pour notre ville et son territoire, voilà ce que Prades en Collectif propose aux Pradéen-nes le 15 mars pour les six ans à venir ».