Depuis maintenant un mois, régulièrement, la presse quotidienne et/ ou hebdomadaire nationale, se fait l’écho de la possible investiture de Jean Castex (UMP), maire de Prades et conseiller régional du Languedoc-Roussillon, pour conduire la campagne électorale de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de mai 2012.
Cette semaine encore, c’est le magazine Le Point qui enfonce le clou, sous le titre « Le casse-tête Castex »…
« Pressenti pour prendre la direction de la campagne de Nicolas Sarkozy, peut-on lire dans Le Point sorti en kiosque auijourd’hui, Jean Castex, secrétaire général-adjoint de la présidence de la République, est-il sous la menace d’un véto de Jean-François Copé, sous prétexte qu’il est trop proche de Xavier Bertrand ? C’est ce qu’affirme un proche. Interrogé, l’entourage du secrétaire général de l’UMP pousse des cris d’indignation : Le choix du directeur de campagne appartient au seul candidat. Penser que Copé imposerait un véto au président de la République sur un tel choix est mal connaître leur relation ! ».