Hier soir, Jean-Pierre ROMéRO, maire de Port-Vendres, 1er vice-président de la communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris, présentait à la population les vœux de son Conseil municipal, comme le veut la tradition chaque année à la même époque. Environ 700 personnes y assistaient.

Soudain, l’alarme a retenti dans la salle, créant parmi certains participants un début de mouvement de panique qui aurait pu être lourd de conséquences. La rumeur a circulé un court instant charriant qu’il s’agissait là d’une alerte à la bombe. Depuis la tribune, le maire s’est voulu rassurant et a invité le public à rester calme.

Jean-Pierre ROMéRO est formel : « Cette alarme n’a pu se déclencher toute seule. Il y a eu une intervention humaine. Cela n’honore pas son ou ses auteur(s), c’est la chose la plus stupide, car il y avait là des personnes âgées, des enfants, des personnes à mobilité réduite. C’est stupide ! Celui qui est à l’origine de cet acte n’en a pas visiblement mesuré les conséquences qui auraient pu en découler dans une salle pleine comme un œuf. Fort heureusement, tout est vite rentré dans l’ordre ».

Les premiers éléments de l’enquête montrent bien « qu’il s’agit d’un acte de malveillance visant à vider la salle ». Le maire se réserve d’ailleurs le droit de déposer une plainte contre X.