(Communiqué)

 

Communiqué de l’opposition au conseil municipal de Port-Vendres : alerte sur les finances publiques et les projets immobiliers

 

Le groupe d’opposition de Port-Vendres – auquel se joint Eric Paget-Blanc, ancien candidat aux
élections départementales -, s’inquiète des décisions récentes de la Municipalité. Tout d’abord, la
transformation de la Place Castellane en parking va non seulement dénaturer ce lieu chargé de
souvenirs, mais également peser sur les finances de la commune, ce qui entrainera une augmentation des impôts locaux. En effet, sur un coût estimé à 1,5 million d’Euros, la municipalité n’a obtenu que 126 000 €uros de financement, soit moins de 10% du projet. Interrogé sur la question en conseil municipal, M. le maire a été incapable de préciser quels autres financements étaient confirmés à ce jour ; il a cependant maintenu la poursuite des travaux, quitte à imputer la majeure partie de leur coût sur le budget de la ville. La dette, qui s’élevait à 949 000 €uros au début de 2020 – un niveau largement inférieur à la moyenne française lorsqu’il est rapporté au nombre d’habitants – a donc de bonnes chances de doubler dans les années qui viennent.
C’est d’autant plus regrettable que ces fonds pourraient être utilisés plus intelligemment,
notamment en favorisant la création d’emplois ou l’accès des jeunes au logement. Le projet
d’extension du hameau du Pont de l’Amour ne profitera guère à la jeunesse port-vendraise.

D’une part car il est contraire à la réglementation en vigueur et sera l’objet de nombreux recours ; la Municipalité le sait très bien et on ne comprend pas son entêtement. D’autre part en raison du coût prohibitif de la construction dans cette zone, qui rendra le projet inaccessible aux jeunes port-vendrais ; il attirera, en revanche, les non-résidents aisés, qui y établiront leur résidence secondaire.
Notons qu’il sera très difficile, juridiquement, de réserver une partie des logements aux primo
accédants, comme l’affirme M. le maire.
A qui profitera ces décisions de la municipalité port-vendraise ? Sûrement pas aux jeunes, qui
continueront d’aller faire construire ailleurs, ni aux plus anciens, qui verront leurs impôts
locaux augmenter. Masi elles feront les beaux jours des promoteurs et entrepreneurs en bâtiment ».

 

Groupe d’opposition au Conseil Municipal et Eric Paget-Blanc