Il était « encore » conseiller municipal de la Ville de Port-Vendres et élu communautaire, Lionel NADAL a donc décidé de démissionner après s’être mis en retrait de la vie politique locale depuis plusieurs mois : « Je n’assistais plus aux conseils, alors pour être en phase avec moi-même et pour tourner la page avec cette époque c’est tout logiquement que j’ai rendu mes mandats », nous a-t-il confié.

Il a d’ailleurs adressé une lettre, début décembre, au maire Jean-Pierre ROMéRO (LR/ Les Républicains), dans laquelle on peut lire notamment : « J’ai été élu à vos côtés en 2008 puis en 2014 jusqu’à mon éviction du poste d’adjoint à l’été 2016, soit huit années de bons et loyaux services. Jamais dans la courtisanerie mais toujours à vos côtés j’aurai finalement été « récompensé » par ma destitution et l’hypocrisie de « mes amis » dont bien peu m’on soutenu au moment des faits. J’ai longtemps cru en la politique, peut-être par naïveté, mais aussi par conviction c’est une certitude. Je crois l’avoir prouvé à diverses reprises à la communauté de communes Albères/ Côte Vermeille/ Illibéris, ou ailleurs. J’airai découvert au cours de ces huit années le pathétique petit monde des obligés alimentaires et de ceux qui ne sont là que pour exister un tant soi peu. J’aurai aussi découvert à quel point la perversion des hommes peut être grande pour combler un déficit de reconnaissance et arriver à leurs fins par n’importe quels moyens, moyens très éloignés de la conviction et de l’honnêteté.

Vous aurez au final été trahi par celui que vous avez fait me trahir, le monde n’est finalement pas si mal fait. Il y a deux « cocus » au lieu d’un et je l’espère bientôt trois (…) ».

Cette correspondance a naturellement été adressée également au président de ladite Communauté de communes, Pierre AYLAGAS (PS), ex-député-maire d’Argelès-sur-Mer, pour information…

La démission de Lionel NADAL de ses deux mandats de conseiller devrait être effective lors des prochains conseil municipal de la Ville de Port-Vendres et conseil communautaire de Albères/ Côte Vermeille/ Illibéris.