Le Délégué général des Transports du gouvernement de la Generalitat de Catalunya, Ricard Font, s’engage à produire une étude de développement du site ferroviaire de Port-Bou, en lien avec la future plateforme logistique de El Far-Vilamalla (Figuères), en Espagne.

En 2015, celle-ci sera reliée à Port-Bou, qui pourra ainsi recevoir des marchandises, notamment lourdes. Ricard Font prévoit de déterminer des niches économiques au sein de la chaîne logistique, puis d’investir dans les aménagements associés.

Pour sa part, le maire de Port-Bou, Josep Lluis Sla, avance le fait que la multimodalité est « la grande compétence de Port-Bou » et que « Port-Bou et Cerbère travaillent à 30% de leur capacité » en la matière.

Selon lui, le projet en cours à Far-Vilamalla est inutile, car avec « peu d’argent » le site de Port-Bou pourrait être « mise à jour ».

Actuellement, 40% des 1 300 habitants de Port-Bou tirent leurs ressources financières du site ferroviaire de Port-Bou (source : Diari de Girona).