Le nouveau conseil municipal du Barcarés

Comme cela été prévisible, après le « carton » réalisé dimanche dernier par son équipe « Continuons Ensemble » lors des élections municipales partielles du Barcarès, Alain Ferrand a été élu ce matin maire du Barcarès.
Dans la foulée, ont été élus adjoints de la commune du Barcarès : Marie Roses, 1ère adjointe déléguée aux Finances et au Personnel ; Frédéric Aloy, 2ème adjoint chargé de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace ; Micheline Martinez, 3ème adjointe déléguée au Commerce et aux Affaires économiques ; Robert Alcaraz, 4ème adjoint chargé de l’Environnement, du Tourisme et de la Communication ; Françoise Peltier, 5ème adjointe déléguée aux Associations et à l’Animation ; Georges Badie, 6ème adjoint chargé de la Sécurité et des Affaires portuaires ; Marie-Hélène Charles, 7ème adjointe déléguée aux Ecoles, à la Jeunesse et aux Affaires sociales ; André Galaup, 8ème adjoint chargé des Travaux, des Relations de proximité et des Quartiers.
Sont élus conseillers communautaires auprès de Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération (agglo PMCA) : Colette Leroy, Francine Martins, Loïc Tomisi, Jean-Louis Mérignac, Jean-Marie Pacifico et Marie Roses.
Sont proposés pour les vice-présidences au sein de cette même agglo PMCA : Pierre Sala et Alain Ferrand.
Lors de son discours d’investiture, Alain Ferrand a insisté sur le fait qu’il veut « être le maire de tous les Barcarésiens, engagé à les servir sans exclusive et à mener des projets en faveur d’un Barcarès pour tous (…) ».
S’adressant à ses adversaires, Alain Ferrand a dit : « Je ne souhaitais pas revenir sur les odieuses attaques dont ma famille et moi-même avons été la cible pendant la campagne électorale. Je regrette simplement qu’il n’y ait pas eu de débat contradictoire. Parce que tandis que je livrais les pensées, mes adversaires eux cachaient leurs arrières-pensées derrière des critiques caricaturales, voire mensongères. Leur déviance verbale, leur diatribe hystérique, sans la moindre argumentation, a parasité le débat. C’est ce qu’ils recherchaient. Mais vous, peuple du Barcarès, par votre vote massif, sans la moindre ambiguïté, vous avez rétabli la Vérité ! Vous n’avez pas été dupes ! Victor Hugo disait : être contesté, c’est être constaté. Et il ajoutait : l’odieux est la porte de sortie du ridicule. Je vous laisse le soin de méditer, mesdames et messieurs de l’Opposition (…) ».
Plus loin, devant plusieurs centaines de ses supporters, Alain Ferrand a annoncé : « Je tiens à vous rassurer amis Barcarésiens, nous allons vivre une belle, une très belle tranche d’histoire collective. Ensemble ! Parce que vous l’avez décidé, en nous élisant. Nous allons montrer que l’automne qui arrive à nos fenêtres peut être un fabuleux printemps pour que l’Histoire soit au rendez-vous. Nous allons montrer que Le Barcarès n’est pas en panne. Nous allons montrer que le sursaut frappe aussi à notre porte. Nous allons continuer d’ouvrir les débats pour bâtir en commun le plus bel avenir possible (…) ».
Enfin, Alain Ferrand a tenu à rendre un hommage appuyé à « Joëlle, celle à laquelle je succède aujourd’hui. Je tiens à rendre hommage au travail que Joëlle a accompli au fil de ces années passées à gérer la ville avec une équipe formidable. C’est avec un dévouement sans faille, une abnégation de tous les instants, qu’elle a su gérer et défendre les intérêts de notre commune, malgré l’adversité et les coups bas. C’est elle qui a tracé la voie sur laquelle nous allons Continuer-Ensemble. Je sais que vous l’aimez beaucoup. Je le sais d’autant plus pour avoir partagé avec elle la lecture des très nombreux témoignages que vous lui avez adressés aux lendemains de sa démission et de l’injuste décision de justice qui a suivi. Joëlle, on peut dire que tu as changé l’image et le visage du Barcarès. Sous ton autorité, à travers tes mandats et ton dynamisme, Le Barcarès est devenue une vraie commune où il fait bon vivre à l’année. Tu as doté Le Barcarès d’infrastructures dignes d’une ville et non plus d’une simple station balnéaire. Tu as ancré Port-Barcarès dans un avenir solide en prenant des décisions difficiles, en affrontant courageusement les défis qui se présentaient. Je sais, pour vivre à tes côtés, que cela t’a valu quelques nuits blanches et beaucoup de tension (…). Loin d’être un maire par procuration, tu as été un maire par passion. La passion de ta ville et de ses habitants, la passion de tout faire pour ne rien laisser au hasard de l’approximation (…) ».

Alain Ferrand en compagnie des élus du Barcarés