Les conseillers municipaux d’opposition d’Argelès-sur-Mer, Brigitte de CAPELE et Philippe RIUS, communiquent :
« Les Argelésiens ont pu constater que les travaux du futur stade de football prévu sur le site de la Prade Basse ont débuté. On ne reviendra pas sur le choix du lieu compte tenu de la proximité du port. Quoiqu’il en soit la municipalité ne peut ignorer qu’une procédure en annulation du permis de construire dudit stade a été engagée auprès du tribunal administratif de Montpellier.

Cette procédure fait peser une possibilité d’annulation du permis de construire et par conséquent démolition du stade celui ci une fois construit. Monsieur le maire se moquerait-il des décisions de la justice en mettant cette dernière devant le fait accompli ou bien continue-t-il à ne faire que bon lui semble ? De toutes façons les Argelésiens paieront ! Drôle de sport ! ».