« Le 30 mars, les élections municipales ont donné leur verdict : 42,05 % des votes se sont exprimés en faveur de la liste représentée par M Parès, contre 40,61 % qui se sont exprimés en faveur de celle que je conduisais. Soit 1,44 % et 61 voix d’écart.

Le maire sortant a été réélu, mais est loin de faire l’unanimité sur la commune, puisque 58 % des suffrages ne se sont pas exprimés en sa faveur. Je tiens aussi par ces quelques lignes à rectifier les propos tenus dans la presse locale au lendemain du scrutin. S’il y a eu trahison, je sais, il sait, qui a trahi, et j’en resterai là, le reste n’est que politique politicienne, il faut maintenant que toute la passion qui a entouré cette campagne s’apaise.

Mon équipe et moi-même tenons à remercier chaleureusement les 1726 Pianencques et Pianencs qui nous ont accordé leur confiance et qui ont voté pour notre liste « Ensemble, fidèles à Pia » et saluons les 4 438 personnes (74,28 %) qui se sont déplacées pour accomplir leur devoir de citoyens pour ce second tour d’élections municipales.

Je souhaite également remercier personnellement mon équipe, 28 femmes et hommes d’exception qui ont su montrer un bel enthousiasme et un véritable esprit d’équipe tout au long de cette campagne électorale.

Marie-José Ruiz, Pierre Roura, Renée Garci-Nuno, Yves Villalongue, Martine Fougerit et moi-même avons été élus pour représenter les 40,61 % des électeurs. Soyez assurés que nous nous acquitterons de cette tâche avec rigueur, vigilance et assiduité et de notre volonté de faire entendre votre voix.

Au cours de cette campagne, j’ai lié contacts et amitiés avec beaucoup de personnes qui avaient fait le choix de me soutenir et d’apporter, de différentes manières, leur contribution. Je les remercie ainsi que  tous ceux qui ont cru à la sincérité de notre discours. Il nous faut maintenant regarder devant, penser à nos jeunes, à nos quartiers, à notre ville et ceci dans l’intérêt de tous ».