Communiqué

 

« Chers amis,
J’ai pris quelques jours de réflexion avant de m’exprimer.
Au lendemain des élections municipales et à la veille de l’installation du futur maire de Pia, j’ai une pensée amicale et sincère pour tous les Pianencs qui nous ont témoigné leur attachement à travers leurs votes. Ce que certains appellent le « front républicain » a montré ses limites et semble même démodé, tel en a été le cas à Perpignan. Le sort en est jeté, les Pianencs ont choisi, malgré un programme que nous pensions à la hauteur des besoins de notre ville et de nos concitoyens.
Vos témoignages de soutien et d’amitié durant la campagne mais également au lendemain des résultats nous ont été droit au cœur. Ils nous encouragent à rester à l’écoute de vos difficultés et nous resterons présents en tant qu’élus municipaux mais également dans la vie quotidienne de notre ville et des associations. Nous serons vigilants sur les projets de l’équipe de la majorité pour les 6 années à venir et sur la capacité du maire à tenir les promesses qui l‘ont amené à occuper le fauteuil majoral.
Je reste attaché, comme l’ensemble de mon équipe, à notre ville de Pia. Elle mérite ce qu’il y a de mieux face à son potentiel. Cet épisode électoral m’a, nous a, permis de rencontrer nombre de personnes, nous ne pouvons pas les abandonner, perdre de vue l’intérêt de notre ville.
Bien sincèrement, »

 

René Martinez