Samedi dernier, Bret Easton Ellis a posté un message sur son compte Twitter (avec ses 584000 followers !), à propos du livre d’Olivier Amiel, ex adjoint de la Ville de Perpignan (2014 – 2020) en charge du Logement et de la Réhabilitation Urbaine, ouvrage paru aux éditions Les Presses Littéraires et intitulé « Voir le pire » (sous-titré « L’altérité dans l’oeuvre de Bret Easton Ellis remède à l’épidémie de supériorité morale »)…

 

-« Ce livre est maintenant publié en France. Une analyse, un hommage, un plaidoyer pour la liberté d’expression et une lutte contre une épidémie d’excès de « woke » et de supériorité morale. Écrit par @olivieramiel » (traduction du tweet reproduit ci-dessous)