Le parti indépendantiste Convergence Démocratique de Catalogne (CDC) nous communique…
« Notre cérémonie des voeux s’est tenue mercredi 6 janvier à notre siège, rue Camille Desmoulins, dans le quartier Clemenceau de Perpignan. Membres de longue date et nouvelles générations d’adhérents ont répondu présent à ce rendez-vous qui a permis d’accueillir de nouveaux profils. Dans son introduction, le président de notre Conseil fédéral, Roger SEGURA, a dressé le bilan de 2015. Notre engagement aux élections départementales dans la ligne défendue par Jean CASTEX (NDLR, maire Les Républicains de Prades, conseiller départemental), suivi de notre prise d’indépendance, ont été soulignés. La montée des extrêmes et le besoin d’une force politique territoriale ont également été abordés. 


Jordi Vera, président de notre fédération, a appelé au renforcement de l’alternative que nous incarnons, basée sur la conviction sincère et la persévérance. Il a cité l’exemple des nationalistes corses, structurés en 1975, vainqueurs à l’Assemblée de l’île 40 ans plus tard.

Jordi VERA a défendu la prise en main territoriale consacrée à stopper les dérives généralisées. Le « néant des politiques économiques », les « lotissements invasifs » et les grandes surfaces qui« rognent sur le foncier agricole » ont été visés. Notre président a évoqué les menaces pesant sur le lien social et les valeurs du Pays Catalan, avant d’ébaucher l’avenir. 


En mars 2016, le congrès de CDC élira une nouvelle présidence, à l’issue de dix ans d’activité. Une future gouvernance rajeunie aura la charge de faire croître un grand mouvement territorial, nourri de l’expérience des anciens, dynamisé par les méthodes de leurs successeurs. Notre parti entamera dès lors une nouvelle période, qu’il s’emploie désormais à préparer ».