Le parti de Jordi Vera, Convergence Démocratique de Catalogne (CDC), nous communique :

 

« La visite de la ministre de la Culture à Perpignan est un véritable fiasco, d’abord elle démontre le poids politique nul que représente à Paris le sénateur président de région ainsi que les trois députés de la majorité gouvernementale.

En effet non seulement le “leader” du Languedoc-Montpellier est incapable de travailler avec les institutions  de Perpignan: Il ne voulait pas apparaître en photo sur un Festival qu’il boycotte car pas assez « Sud de France », pire son influence parisienne est totalement inexistence, insulte une ministre socialiste de sa propre majorité! Certes elle se contente du service minimum au mépris le plus total du peuple catalan et de son histoire, mais sans doute la sulfureuse réputation du président Bourquin y est pour beaucoup !

Le Pays catalan ne peut plus se contenter de cette politique sectaire et de confrontation qui nous mine et qui nous mène à la catastrophe totale c’est pour cette raison que CDC travaille à la construction d’une alternative territoriale pour notre département : la présentation d’un maximum de candidats aux prochaines municipales pour porter comme programme l’intérêt exclusif des habitants du Pays Catalan ! ».