– La « Gauche qui aime la France » du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) considère que le Front national (FN) n’est pas un parti républicain car il confond notamment « ethnicité » et « citoyenneté »… « La tâche aveugle dans cette histoire c’est le rôle du FN dans l’excitation de la xénophobie depuis quarante ans. On ne peut l’oublier », déclare Jean-Pierre Chevènement, président du MRC, dans l’hebdomadaire Marianne. Il ajoute : « Selon moi, pour cette raison, le FN n’est pas un parti républicain ».
C’est pourquoi, souligne Olivier Amiel, responsable départemental du MRC, conseiller municipal d’Opposition de la Ville de Perpignan, « il est intéressant de pouvoir confronter deux visions distinctes et opposées de la France, notamment sur le thème phare des futures élections présidentielles et législatives : la sécurité ».
Dans ce sens, le Collectif LeMalentendu organise un débat, entre Louis Aliot, vice-président national du FN et conseiller régional du Languedoc-Roussillon, et Robert Folcher, contrôleur honoraire de la Police nationale et conseiller municipal MRC de Perpignan. Ce débat aura lieu le jeudi 13 octobre, à 18 h 30, à l’Hôtel Mercure de Perpignan-Centre.