Le jour « J » arrive…

C’est dimanche prochain, 18 novembre 2012, jour de vote pour l’élection du président de l’UMP, que l’on saura Qui a menti ?, concernant la possibilité – ou non – pour le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol (UMP), de participer à ce scrutin national qui concerne uniquement les militants à jours de leur cotisation…

Rappelons que dans cet épisode de la vie politique locale, le Comité départemental de l’UMP’66 – présidé par le sénateur-maire de Le Soler, François Calvet, et en binôme le maire de Pollestres, l’ex député Daniel Mach qui assure le secrétariat départemental – confirme que le maire de Perpignan ne figure pas sur les listes électorales de l’UMP, alors que Jean-Marc Pujol affirme le contraire, en brandissant ses chèques de cotisation à l’appui…