Catherine PUJOL, conseillère municipale et communautaire de Perpignan, responsable FN du canton « Côte Sableuse »

« Vous avez dit Burn-out ? »

Il y a des corps de métiers qui brillent d’une efficacité discrète, empreinte d’empathie et professionnalisme dont la parole pondérée reste sourde à l’oreille de tous.

Société et politiques les pensaient exempts de stress, de souffrance au travail, de burn-out… reliquats d’anciens clichés du « don de soi sans affect » du siècle dernier.  Les infirmiers et professionnels de santé sont, ce mardi 8 novembre, dans la rue pour manifester et oser exprimer leur malaise.

Fermetures de services, manque de personnel, accroissement de l’activité, course à la rentabilité : les facteurs contribuant au mal-être, voire à l’épuisement des personnels hospitaliers sont nombreux.

– La compression budgétaire dure depuis une dizaine d’années.

– Le suicide de plusieurs soignants cet été,  dont au moins cinq infirmiers, ont mis en lumière un malaise profond.

– Les drames se multiplient, certains restant « sous silence ».

Jusqu’ici, la ministre Marisol TOURAINE a été relativement épargnée par la grogne des infirmiers malgré la situation « explosive ».
 Tout s’est joué dans l’enceinte des établissements de soins hospitaliers et médico-sociaux. Elle semble bizarrement découvrir l’ampleur du phénomène à quelques mois de la fin de son mandat ?

Soutien de la fédération FN-66 à tous ces professionnels de l’ombre ! ».