« La démolition de l’ilot « Puig » dans le quartier Saint Jacques de Perpignan est prévue de longue date dans le cadre d’une opération de résorption de l’habitat insalubre (RHI).

Aujourd’hui cet ilot très dégradé (voir photos) qui avait été conforté dans l’urgence à cause d’un effondrement doit être rapidement démoli afin de reconstruire des logements locatifs sociaux sur site.

C’est pourquoi le blocage entrepris aujourd’hui par quelques personnes animées par des intérêts personnels n’a pas vocation à défendre l’intérêt général des habitants du quartier.

L’intérêt des habitants c’est celui de la réhabilitation et de la création de logements sûrs et dignes.

Le blocage du chantier est une déstabilisation politicienne avec manipulation de quelques individus jouant sur les peurs des habitants.

Les élus d’opposition qui cautionnent ces blocages sont complices de freins au Nouveau Programme National de renouvellement Urbain (NPNRU), co-construit avec les habitants et l’ensemble des partenaires publics, et qui a vocation à améliorer durablement les conditions de vie des habitants en s’attaquant à l’urgence urbaine et humaine de ce quartier prioritaire ».

Olivier AMIEL
Adjoint au maire de Perpignan,
Politique de la Ville – Logement – Renouvellement urbain