Chacun a pu apprécier en fin de semaine dernière les échanges de tweets entre Stéphane BERN, le chroniqueur des têtes couronnées européennes (qui n’a jamais les pieds dans les quartiers perpignanais Saint-Jacques et Saint-Mathieu), et Olivier AMIEL, adjoint de la Ville de Perpignan en charge de la Rénovation Urbaine.

Stéphan BERN avait auparavant porté un commentaire pour le moins surprenant sur la politique de la Majorité municipale, concernant des travaux de réhabilitation et de destruction d’immeubles, ou plutôt de taudis… Mais quelle mouche a donc piqué Stéphane BERN pour s’exprimer de la sorte en terre inconnue ? Qui a bien pu lui faire avaler que la municipalité de Perpignan s’attaquait à Buckingham Palace ?

Dans un tweet, Stéphane BERN répond à Olivier AMIEL, entre autre : « Vos électeurs s’en souviendront (…) ». Faut-il en conclure que l’animateur de télévision a l’intention de se présenter sur Perpignan en 2020 ?… Ou a-t-il un peu trop forcé sur le Byrrh ? Cela mérite quelques explications ou, à défaut, quelques précisions.