Groupe des élus majoritaires « Pour une majorité de gestion », communiqué de François CALVET, Président du groupe.

 

« Mais qu’est-ce-que le SRADDET ? Il s’agit du Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité du Territoire. Et dans ce cadre, la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) a un rôle prépondérant à jouer eu égard à ses nombreux atouts et spécificités

Cette planification à l’échelle régionale doit permettre de fixer les objectifs de moyen et long termes en matière d’équilibre et d’égalité des territoires, d’implantation des différentes infrastructures d’intérêt régional, de désenclavement des territoires ruraux, d’habitat, de gestion économe de l’espace, d’intermodalité et de développement des transports, de maîtrise et de valorisation de l’énergie, de lutte contre le changement climatique, de pollution de l’air, de protection et de restauration de la biodiversité, de prévention et de gestion des déchets. Un vaste programme dans lequel PMM compte s’investir pleinement.

Dans cet objectif, les élus de PMM ont adressé à la présidente de région un dossier étayé, une contribution ambitieuse, pragmatique et innovante. PMM compte jouer un rôle actif et majeur dans la stratégie territoriale et s’appuie, pour cela, sur son capital territorial, culturel et identitaire, universitaire et économique. Par sa situation géographique unique dans la région, elle se positionne clairement comme le troisième pôle métropolitain d’équilibre régional et le revendique avec conviction.

Une métropole à 80 km de la puissance économique de Barcelone, au cœur du triangle Montpellier-Toulouse-Barcelone, ouverte sur la Méditerranée et les Pyrénées, marquée par son identité catalane, située sur l’axe terrestre majeur entre Europe-péninsule ibérique et Maghreb, exemplaire en matière de développement durable et d’énergie positive, forte de ses filières d’excellence, engagée dans l’innovation et les filières d’avenir, dotée de capacités de développement résidentiel, équipée d’infrastructures de qualité tant culturelles que sportives, étudiantes, d’enseignement supérieur ou de santé : des atouts qui ne devraient pas laisser insensible la présidente de région auprès de laquelle les élus ont demandé audience afin de lui exposer plus en détails leurs propositions et arguments ».