Communiqué de presse

C’est le capital qui coûte

ERC appelle à participer à la journée d’action revendicative du 6 février

– « A peine élu, François Hollande a fait cadeau de 20 milliards d’euros au patronat, le dispensant de cotisations sociales. Maintenant ce sont 10 milliards de cotisations familiales que les patrons ne paieront pas. Le Mouvement des Entreprises de France veut encore plus, soit 100 milliards de réduction du “coût du travail”. Toutes sommes qui seront charge des salariés et des familles. C’est la plus grande illustration du coût du capital. Cet argent ira aux banques, à la finance, dans les poches des actionnaires, ceux qui gagnent de l’argent en dormant.

Savez vous que depuis 1985, les dividendes versés aux actionnaires ont augmenté de 5% à 25% de la valeur ajoutée créée par les travailleurs de ce pays?

Que il y a an, pour 100 euros de salaire aux travailleurs, 7 allaient aux actionnaires, quand aujourd’hui ce sont 35 euros qui vont aux actionnaires?

Que quand un assuré social cotise 100 euros a la Sécurité Sociale, 4 euros vont aux frais de gestion; et quand l’assuré paye 100 euros à une assurance complémentaire privée 14 euros vont en frais de gestion?

En divisant par deux les dividendes des actionnaires, ce seraient 120 milliards d’euros qui iraient à l’investissement, l’emploi, la protection sociale.

La crise est conséquence de la rapacité capitaliste. Un actionnaire ne crée aucune valeur d’usage. Toute la richesse vient des travailleurs.

La mère de la richesse c’est la Terre, son père c’est le Travail, son voleur c’est le Capital ».

– Esquerra Republicana de Catalunya (ERC) appelle à participer à la journée d’action revendicative du 6 Février, en particulier au rassemblement à 10h30 place de la Victoire au Castillet, à Perpignan.