A l’initiative du maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol (UMP), une Charte de Qualité de Vie Nocturne vient d’être signée entre le préfet des P-O, René Bidal, le président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Perpignan et des P-O,  Jean-Pierre Navarro, et le président de l’UMIH (Union des métiers de l’industrie hôtelière), François Galabert.

Afin d’harmoniser les intérêts de chacun – établissements de nuit et riverains – dans une démarche du « mieux vivre ensemble », la Ville de Perpignan a initié une charte pour la qualité de la vie nocturne. Cette dernière faisant partie intégrante de l’animation urbaine, elle représente un enjeu économique et social essentiel.

Avec les signataires de cette charte, la municipalité souhaite « être le garant d’une vie nocturne de qualité, par le respect de la règlementation, par l’information et la médiation, afin d’apaiser les tensions sociales (…) ».

La Ville de Perpignan et la préfecture des P-O, en concertation avec la CCI et les représentants des établissements de nuit, ont donc décidé la création de cette charte pour la qualité de la vie nocturne, en établissant un partenariat confiant et responsable avec les exploitants des établissements concernés : cafés, restaurants, lieux musicaux permanents.

Elle constitue un véritable contrat moral, par lequel chaque signataire s’engage à mettre en œuvre des actions de lutte : contre les nuisances sonores, contre l’alcoolisme et la toxicomanie, pour le respect et la tranquillité publique, pour le respect de l’environnement.

Par ailleurs, ces mêmes signataires de ladite Charte se sont engagés pour la vie nocturne à Perpignan, ensemble, « à contribuer à une animation nocturne de qualité, s’insérant avec harmonie dans le tissu urbain ».

Cliquez sur le lien ci-dessous pour accéder à l’intégralité du contenu de cette charte :

PERPIGNAN•chartevienocturne2013-BD