(photo @Ville de Perpignan – service communication)

Jean-Marc PUJOL (LR), maire de Perpignan, président de la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole, et Olivier AMIEL, maire adjoint délégué à la Politique de la ville et du Logement – en présence de très nombreuses personnalités locales, dont Josiane CHEVALIER, préfète des Pyrénées-Orientales, Hermeline MALHERBE (PS), sénatrice et présidente du Conseil départemental de Pyrénées-Orientales, les conseillers régionaux  Fatima DAHINE (LR) et Bernard DUPONT (LR), les conseillers départementaux Françoise FITER (PCF) et Jean-Louis CHAMBON (PS), les conseillers communautaires Michèle FABRECaroline FERRIèRE-SIRèRE, Nathalie BEAUFILS, Danièle PAGèS…  – ont animé un séminaire intitulé « Le cœur de Perpignan Métropole bat plus fort », à l’occasion de la présentation du projet de renouvellement urbain de Perpignan, hier lundi 9 mai 2016, à 14h, en salle des Actes à l’ancienne université, rue du Musée, à Perpignan. Avant de lancer la manifestation, Jean-Marc PUJOL a tenu à associer le sénateur-maire de Le Soler, François CALVET, 1er vice-président de la Communauté Urbaine, lequel bien qu’absent physiquement « est bien présent dans la concrétisation de ce projet ».

Un parterre de d’architectes-urbanistes, des représentants d’associations environnementales, des directeurs et chefs de services de collectivités locales et territoriales, assistaient également à ce séminaire.

 

La Ville de Perpignan et la Communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole ont signé avec l’ANRU en décembre dernier, le protocole de préfiguration du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU). Le NPNRU vise à poursuivre le travail déjà engagé sur Vernet Salanque, le secteur Clodion et plusieurs autres secteurs de la ville et succède au Programme National de Rénovation Urbaine (PNRU) pour intervenir sur les quartiers prioritaires ayant de fortes problématiques  urbaines en engageant leur transformation pendant plus de 10 ans.

Le NPNRU est une étape indispensable portée par et à l’échelle de la Communauté Urbaine en priorisant la reconquête du cœur de l’agglomération et des cœurs de ville, en agissant sur :
– l’attractivité économique et culturelle du territoire,
– la diversification de l’offre en logements,
– la mixité du peuplement,
– l’amélioration de l’accès aux mobilités.
En plus de favoriser la cohésion sociale dans les quartiers du Centre historique, du Vernet et du Champ de Mars, le NPNRU est une chance pour l’économie locale avec 243 millions d’investissements publics prévus, soit 300 emplois annuels sur les dix ans du programme.

 

Quatre secteurs sont concernés à Perpignan :
– Le centre historique : montant des travaux 166 M €
– La diagonale du Vernet: montant des travaux 34 M €
– Le Nouveau Logis : montant des travaux 39 M €
– Le Champs de Mars : montant des travaux 4 M €.
Ce séminaire a été l’occasion de présenter le projet de renouvellement urbain de Perpignan, mais aussi les analyses et préconisations de la mission ministérielle, et s’intéresser aux thèmes « revivre en centre-ville » et « réhabiliter sans exclure » lors de tables rondes.