(Communiqué)

 

« Notre société et ses modes de consommations sont en profonde mutation et « Second souffle » est une association d’aide locale aux entrepreneurs en souffrance, en détresse ou au bord du burn-out

 

Pour certains, la sortie du COVID risque d’être difficile et dans tous les cas, il convient de l’anticiper et de la préparer correctement. Depuis 10 ans, cette association, constituée uniquement de bénévoles, accompagne tous les entrepreneurs (TPE / PME, avec ou sans salarié, indépendant, free-lance ou en micro-entreprise et sans aucun critère de sélection) pour rebondir après des difficultés, une liquidation ou une cessation d’activité.

Reconnue d’intérêt général au niveau national, elle offre de l’aide, une écoute et un accompagnement aux acteurs économiques en souffrance ou à la recherche d’un “second souffle”, afin de rebondir avec leur entreprise.

Avec plus de 1 000 hommes ou femmes, acteurs économiques de leur territoire, accompagnés depuis 2010 et plus de 300 bénévoles composés d’experts métiers, de chefs d’entreprises et de coachs, « Second souffle » est maintenant implantée sur Perpignan et représentée par Bernard Lafon*.

Souvent, l’échec est en France, synonyme d’incompétence alors qu’aux Etats-Unis d’Amérique ou d’en d’autres pays, il rime avec nouveaux acquis, complément d’expériences ou nouvel apprentissage.

Face au « nouveau monde » en gestation, de réelles opportunités et de nouvelles vies d’entreprises se présentent et il est temps de faire bouger les lignes.

Profitez-en, nous sommes avec vous pour vous aider à trouver un « second souffle ». Contactez l’association sur www.secondsouffle.org pour mieux repartir car « entreprendre, c’est vivre ses passions de tout son souffle ! ». »

 

Contact : secondsouffle66@gmail.com – https://secondsouffle.org )

 

 

 

*Bernard Lafon a une âme d’entrepreneur : à l’âge de 23 ans, il s’est installé en tant que conseiller Marketing, tout en créant une petite conserverie. Pendant plus de 40 ans, il a élargi ses activités autour de spécialités gastronomiques, pour la grande restauration française et étrangère. Parallèlement, il a créé une exploitation agricole autour des « légumes oubliés », géré un site touristique qui a accueilli plus de 500 000 visiteurs, implanté dans toute la France des Drive-Fermier, tout en animant des formations autour de l’écologie, la biodiversité et l’histoire de l’alimentation. Il a publié plusieurs ouvrages parmi lesquels « Le potager de ma grand-mère, Saveur de légumes oubliés », « Le verjus du Périgord »