Dans l’après-midi de ce vendredi 30 juin, le Conseil municipal de la Ville de Perpignan se réunira en séance publique avec, à l’ordre du jour, plusieurs dossiers particulièrement importants sur le plan politique : la nomination d’un nouveau 1er adjoint au maire Jean-Marc PUJOL, après la démission de Romain GRAU élu député LREM de la 1ère circonscription des P-O (pour cause de loi anti cumul de mandats)… l’élection des précieux grands électeurs de la Ville pour les Sénatoriales qui arrivent, en septembre prochain.

Concernant le 1er adjoint, c’est Me Pierre PARRAT (LR) qui devrait logiquement s’imposer et donc succéder à Romain GRAU. Il se dit que Jean-Marc PUJOL (LR), le maire, et feu son 1er adjoint Romain GRAU, se sont arrangés et très bien entendus sur la « personnalité de poids » de l’avocat perpignanais Pierre PARRAT pour occuper la fonction.

Dans la foulée, les élus de la Ville réunis dans l’après-midi de ce vendredi 30 juin devront également élire un nouvel adjoint, après que le catalaniste indépendantiste Brice LAFONTAINE (Unitat Catalana) ait été démis de ses fonctions à la veille de l’élection présidentielle et que ses délégations d’adjoint lui ont été formellement retirées. Plusieurs noms circulent depuis plusieurs semaines, mais, depuis, le « patron » de la Ville les a tous démentis. A voir. Et à suivre.

Enfin, et entre autres, le conseil municipal de Perpignan devra choisir ses grands électeurs, parmi une liste d’une centaine de noms (en comptant les suppléants) – forcément issus de la Majorité municipale et des « frontistes » seule et unique Opposition – qui seront chargés ensuite de soutenir jusqu’à la victoire finale les deux candidats (dont le sortant François CALVET – maire de Le Soler et 1er vice-président de Perpignan Méditerranée Métropole) aux élections sénatoriales qui auront lieu à la fin de l’été. Deux fauteuils de sénateurs seront à pourvoir. Marie-Thérèse SANCHEZ-SCHMID et M. Dominique SCHEMLA, au sein du conseil municipal de la Ville de Perpignan, se sont officiellement déclarés candidat(e)s à ce-jour. Mais d’autres candidatures sont susceptibles encore d’émerger.