Chantal GOMBERT, maire des Quartiers Ouest de la Ville de Perpignan, communique :

 

« Le communiqué de ma collègue conseillère municipale – ancienne élue du Territoire Sud – cumulant les postes de conseillère départementale et de de surcroît suppléante d’un député m’interpelle !
A sa lecture, il semblerait qu’elle fut la seule élue de proximité à avoir « bien » accompli sa mission… à l’écoute des habitants. C’est un comble !
Elle l’a fait, car comme moi et les autres maires de Quartier de la ville de Perpignan, derrière le maire  Jean-Marc PUJOL, nous avons été élus pour cela.
Notre mission et notre travail nous l’accomplissons tous les jours sur le terrain, à l’écoute quotidiennement de nos concitoyens, grâce à l’aide des services techniques municipaux. Il est important de le rappeler car sans eux notre action se résumerait à pas grand chose. Les travaux sont réalisés avec le budget de la Ville (équilibré par une saine gestion) abondé par les impôts des Perpignanaises et Perpignanais.
En effet, ces rencontres de chaque jour avec les habitants, les associations, les commissaires de quartier – ce que moi j’appelle des diagnostics en marchant ou des longues déambulations à pied sur les quartiers – permettent de mieux appréhender ce qu’attendent les gens.
Ce sont les électeurs de Perpignan, qui eux, le moment venu, décideront de la qualité du travail effectué lors de ce mandat. La « méthode d’écoute » ne saurait être l’apanage de telle ou telle personne, mais c’ est bien le fruit d’un travail collectif, d’une équipe ! Il est bon de le souligner et, surtout, de ne jamais l’oublier.
J’en termine. Se targuer de ne pas rentrer dans des calculs politiciens n’est pour moi qu’un jeu d’artifices, quand on sait que mon ancienne collègue a rejoint un autre groupe politique…
Il faudrait avoir un peu plus de modestie, arrêter de faire briller le vernis, car il risquerait d’y apparaître des aspérités…
Continuer à œuvrer pour les habitants et rester à leur écoute : telle est ma devise ! Nous avons été élus dans une équipe, sur un programme. La moindre des sincérités est de rester loyal et fidèle à la volonté exprimée en 2014 par les Perpignanaises et les Perpignanais, de respecter leur choix et de ne pas trahir leur confiance ».

 

 

Chantal GOMBERT répond ici à Isabelle de NOËLL-MARCHESAN, suppléante du député de la 1ère circonscription des P-O, Romain GRAU (LaREM/ La République En Marche), dont elle est également le binôme au Département.