« L’annonce de la ministre des Transports concernant la ligne de train entre Perpignan et Rungis reste très ambiguë.

On peut s’interroger sur de nombreuses zones de flou :
– Il est indiqué que la liaison sera maintenue jusqu’à la fin de la saison haute et/ou jusqu’à la fin de l’année… Sans plus de précision.
– Il est indiqué que des solutions à long terme seront étudiées, notamment celle du transport combiné depuis Perpignan ou Barcelone, mais qui ne peut pas être mise en place avant des années. Qu’en sera-t-il entre temps ?
– La SNCF rappelle qu’il faudra changer les wagons à la fin de l’année pour espérer continuer la ligne. Personne n’indique encore qui va payer cet investissement.
Si la défense de la ligne correspond à un bon sens écologique et économique, il serait souhaitable d’avoir des réponses plus précises et concrètes (puisque l’Etat n’annonce qu’un léger prolongement d’un contrat qui semblerait ne satisfaire aucune des parties) pour éviter une fois de plus de reculer pour mieux sauter dans le vide ! ».

 

Olivier AMIEL
Adjoint au maire de Perpignan