Romain GRAU (LaREM), député de la 1re circonscription des P-O, communique :

 

 

« Ce vendredi 17 janvier à 11h30, un coup de feu a brisé la quiétude de la fin de matinée, devant l’école Victor Duruy, dans le quartier du Bas Vernet de Perpignan. Un protagoniste de cette scène effrayante s’est réfugié dans l’établissement, tandis que la direction faisait retentir l’alerte attentat et déclenchait le plan qui en découle. Les forces de l’ordre, présentes sur les lieux une dizaine de minutes plus tard, ont évacué le malfrat sans heurts notables. Cependant, cet incident justifie la mise en place d’une cellule psychologique.
Je viens de me rendre sur place pour saluer et encourager les enseignants, les personnels et les enfants. Je salue le sang froid des personnels et condamne les graves agissements qui ont illustré cette journée, moins de deux mois après un épisode comparable, au même endroit. Cet événement valide mon engagement à faire des établissements scolaires des zones zéro délinquance. Perpignan doit redevenir une ville apaisée, où il fait bon vivre. Mon équipe et moi-même nous y engageons. Nous souhaitons faire du rétablissement de la tranquillité dans nos rues, et bien sûr en priorité dans nos écoles, une priorité absolue et un enjeu majeur du mandat qui vient. Nous devons nous tenir à une obligation de résultat au bénéfice de nos enfants. Le prochain maire de Perpignan doit s’y atteler dès les premiers jours de son mandat ».