Romain GRAU (LREM/ La République En Marche!), député de la 1ère circonscription des P-O, et sa suppléante  Isabelle de NOËLL-MARCHESAN, par ailleurs adjointe au maire de Perpignan : « Durant la campagne électorale des élections législatives de juin 2017, nous avions pris l’engagement d’organiser régulièrement des temps d’écoute et d’échanges au cours du mandat dans le cadre d’une proximité indispensable à toute clarté politique. Nous tenons à respecter cet engagement essentiel. C’est ainsi que depuis le mois de mars avec notre équipe nous venons à la rencontre des habitants des différents quartiers de la 1ère circonscription sur le terrain dans un premier temps puis lors d’une réunion publique dans une salle municipale ».

 

C’est ainsi que le binôme est intervenu dans les situations suivantes :

– Avec un échange sur le terrain quartier Saint Martin et une réunion publique salle des Romarins,
– Avec un échange sur le terrain quartier du Vernet et une réunion publique salle Barrande,
– Avec un change sur le terrain quartier Las Cobas et une réunion publique à la mairie de quartier est
– Avec un échange sur le terrain quartier Moulin à Vent et une réunion publique salle du Vilar
– Avec un échange sur le terrain quartier Mailloles et une réunion publique salle rue des Grappes
– Avec un échange sur le terrain le samedi 26 mai de 9h à midi quartier Vernet- Joffre

« Au cours de ces réunions, dans un premier temps, nous communiquons sur les mesures mises en œuvre par le gouvernement. Nous répondons ensuite, dans un deuxième temps, aux questions posées par les participants qui, jusqu’à présent, ont porté sur : les moyens d’améliorer la situation de l’emploi dans le département, la hausse de la CSG et le pouvoir d’achat des retraités, les études de médecine et le numérus clausus, la réforme du code du travail, l’utilisation des ordonnances, les causes des récents mouvements sociaux et les mesures annoncées, la sécurité, l’éducation, les mesures prises et leurs conséquences, le régime des Indépendants et la réforme programmée, le désenclavement de notre département par le développement des transports, TGV et nouvelles lignes aériennes et compagnies, le handicap, l’emploi des seniors, les niches fiscales, les caisses de retraite, le service national, les travailleurs détachés et l’harmonisation européenne, la privatisation des services publics et les conséquences qui en découlent. Nous proposons aux participants des rendez-vous complémentaires, s’ils le souhaitent, dans les locaux de la permanence 11 avenue Cambres, où les points abordés lors des réunions publiques peuvent être approfondis et où des sujets personnels peuvent être abordés ».

 

Prochaines rencontres :
– réunion publique le vendredi 1er juin salle Al Sol à 19h
– rencontre sur le terrain le samedi 9 juin de 9h à midi quartier Saint-Gaudérique
– réunion publique salle municipale rue Nature à 19h
– rencontre sur le terrain le samedi 16 juin de 9h à midi quartier Porte d’Espagne
– réunion publique le lundi 25 juin à l’école Ludovic Massé (amphithéâtre) à 19h.