Communiqué de la fédération du PCF des Pyrénées-Orientales :

« La santé dans notre pays, une réunion publique à Perpignan de Pierre Dharréville, député communiste.

Dans le cadre du tour de France des hôpitaux initié par les députés communistes, Pierre Dharréville, député communiste des Bouches-du-Rhône, sera dans notre département vendredi 20 avril. Il y effectuera une série de rencontres avec des personnels et des responsables d’établissements de santé et d’EHPAD.
Ce vendredi 20 avril à 18h 30 à la salle des libertés à Perpignan, il animera une réunion publique sur la situation de l’hôpital public et des structures sanitaires.
Les hôpitaux publics sont malades : déficits abyssaux, fermetures de lits, de services, d’hôpitaux, externalisations, personnels au bout du rouleau, bâtiments en manque de rénovation…C’est le résultat de décisions politiques, le résultat de la compression forcée de dépenses de santé. Réduire les dépenses publiques et sociales est l’obsession des gouvernements depuis des décennies, aveuglément, alors que l’obsession devrait être de garantir l’égal accès à la santé pour toutes et tous. La logique de marchandisation de la santé fait des ravages, il faut en sortir et investir pour un service public puissant et modernisé.
Un mouvement populaire fort est en train de naître autour de cet enjeu, les communistes et leurs élus entendent y apporter leur contribution. D’où ce Tour de France des hôpitaux des députés communistes et cette étape en Roussillon ».