Communiqué de presse de la fédération départementale du Parti Communiste des Pyrénées-Orientales.

 

« Mettons un terme à la répression

Avant-hier, à l’appel de l’intersyndicale des Pyrénées-Orientales et à l’occasion de la venue de Muriel Penicaud et Sibeth Ndiaye, des militant.e.s du PCF et du MJCF manifestaient devant la préfecture des PO. L’un d’entre eux, pourtant non-violent, a été violemment arrêté et a passé sept heures en garde à vue. Nous condamnons fermement cette interpellation qui, de l’aveu même des forces de l’ordre, était disproportionnée.

Nous refusons de nous résoudre à l’augmentation des victimes de violences policières, dans les manifestations comme dans les quartiers populaires. Nous refusons de nous habituer à la répression du mouvement social. Il est temps de mettre un terme aux ordres autoritaires d’un gouvernement impopulaire et à sa politique dévastatrice.

Le PCF et le MJCF continueront de se mobiliser contre la réforme des retraites et contre toutes les attaques à l’encontre de nos conquêtes sociales ».