L’autre vendredi matin, à l’occasion de la réunion hebdomadaire des maires de Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération (l’agglo PMCA), présidée par Jean-Paul Alduy (Parti radical), les parlementaires qui siègent dans cette noble institution – François Calvet (Le Soler/ UMP), Mme Jacqueline Irles (Villeneuve-de-la-Raho/ UMP), Daniel Mach (Pollestres/ UMP) et Docteur Fernand Siré (Saint-Laurent de la Salanque/ UMP) – ont eu, nous rapporte-t-on, du pain sur la planche : ils se sont inquiétés très officiellement de savoir lequel d’entre eux pouvait-il bien à la sortie renseigner le site d’informations locales, Ouillade.eu ?

Question, vous l’aurez compris, d’une importance capitale.

En pleine crise mondiale donc, l’ agglo PMCA s’inquiète des fuites qui alimentent chaque semaine un média. Des fuites, empressons-nous de le signaler chères lectrices et chers lecteurs, qui ne sont jamais d’un grand danger pour l’organigramme de PMCA. Ouf ! Et puis, que l’on sache, il n’est (toujours) pas interdit d’avoir des Amis ? Et c’est vrai qu’ils sont légion au sein de PMCA, nous n’en sommes pas peu fiers !

Au terme, nous affirme-t-on, d’une réflexion intense, après s’être poliment renvoyés la balle pour faire plus simple, les élus concernés se seraient aperçus en définitive qu’il ne pouvait s’agir que… d’un maire absent, ce vendredi-là. Tous les regards, solidarité oblige, se sont alors portés naturellement sur un fauteuil vide. Ne comptez pas sur nous pour publier la liste des maires qui, ce vendredi-là, étaient absents.

On nous assure que le même nom d’un maire a été plusieurs fois chuchoté… C’est bien connu, les absents ont toujours tort.

Ultime précision, à ce stade de l’enquête, ce n’est pas l’individu absent qui nous a renseigné, mais bien un des maires présents. La preuve, notre soi-disant informateur étant absent de la réunion ce vendredi-là, c’est forcément un élu présent qui nous a renseigné. A moins que ce soit un élu présent qui a téléphoné au maire absent, lequel ensuite nous aurait « pigé » l’info essentielle… Oh la la !, ça devient compliqué. Tout ça pour ça !?

Et si on décidait de mettre tous les maires de l’ agglo PMCA sur écoute, ce ne serait pas plus simple, non ?