En réunion de travail hier matin avec les équipes de la « Régie de quartier Perpignan Sud », association d’insertion par l’économie dans le quartier Saint-Jacques, Olivier AMIEL, adjoint au maire de Perpignan délégué à la Politique de la Ville, au Logement, à la Rénovation Urbaine, a pu s’entretenir au sujet du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU).

« Les personnes qui travaillent dans la Régie sont toutes issues de Saint-Jacques, ce dispositif prouve qu’on peut trouver des solutions en matière d’emploi dans un quartier qui connaît des taux de chômage hallucinants (90 % chez les 16-25 ans, et 70 % dans l’ensemble de la population) », a-t-il confié à l’issue de cette réunion.

Si le NPNRU a vocation à construire des logements dignes et sûrs dans le quartier avec un investissement public de 100 millions d’euros, il comporte également un volet social avec des mesures destinées à développer l’emploi et l’économie sur le territoire.

Et Olivier AMIEL de préciser : « Les chantiers et les entreprises d’insertion sont une voie que nous devons développer davantage. De nombreuses villes ayant des quartiers prioritaires en France font le pari de donner une chance aux habitants de ces quartiers, et ne le regrettent pas… La Régie en est un exemple. Ces employés doivent devenir les ambassadeurs d’une politique d’insertion professionnelle pour Saint-Jacques qui réussit ».