« Quand le FN pique les idées à Perpignan 2020… »

Sous ce titre, François Rallo (UDI), responsable de la commission Culture au sein du club de réflexion Perpignan-2020, nous communique avec prière d’insérer :

« Voilà la preuve que le FN est incapable de gérer une ville de plus de 100 000 habitants faute de cadres : il est obligé d’aller piquer les idées chez les autres. Même si je n’ai pas de sympathie particulière pour Mme Clothilde Ripoull que M. Louis Aliot a affublé du sympathique vocable de « coucou » lors du débat sur la paternité du nombre de policiers municipaux nécessaires, que devrais-je dire à la lecture de son projet –est-ce vraiment SON projet ?- sur les rues des Augustins et de la Fusterie. Dans le monde littéraire, on pourrait parler de plagiat.

Alors qui est le coucou dans cette histoire ? J’avais bien remarqué ce jour-là avec Romain Grau une personne, venue à la réunion sur la culture du Club Perpignan 2020 le 02 octobre dernier, dans une salle des Libertés archi-comble (plus de 400 personnes et un grand nombre ne pouvant entrer) portant un masque. Oui un masque, car chez certains le courage est en viager. Je n’imaginais pas qu’ils allaient recopier à la virgule près nos propositions.

Alors qui est le coucou de l’autre dans cette histoire ?

Il faut rendre à César ce qui est à César. Le projet de quartier d’artistes est celui de mon ami David Simon, membre de la commission Culture du Club Perpignan 2020 présidé par Romain Grau, et qui a fait un formidable travail là-dessus et je vous laisse le soin de prendre lecture de celui-ci (au cas où vous n’auriez pas eu le temps de tout prendre ce soir-là).

Et vous pourrez voir que ce projet est concret, réalisable et nous prenons appui sur de vrais exemples.

Allez M. Aliot, si vous avez besoin de d’autres idées, faites comme nous : posez le stylo et prenez cinq minutes pour réfléchir un peu sur notre ville. Cinq minutes, ce n’est pas excessif. Même pour vous ».
Preuve à l’appui de son propos, Fabrice Rallo joint le rapport intitulé « Quartier d’Artistes » et réalisé par le Club Perpignan-2020 (cliquer sur le lien ci-dessous :

Quartier d’artistes