Voici le courrier que la présidente de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga (PS), vient d’adresser à la maire du Soler, Armelle Revel-Fourcade (LR/ Les Républicains)…

 

« Madame la Maire,

Merci pour votre message. Je partage pleinement vos interrogations et votre surprise.

En effet, si, sur le principe, la Région est d’accord avec le projet d’implantation d’une Ecole 42 à Perpignan, nous n’avons à ce jour rien validé ni sur le contenu du projet, ni a fortiori sur un quelconque plan de financement. Ceci parce que tout simplement nous n’avons jamais été destinataires d’un quelconque dossier, que ce soit de la part des porteurs de projet ou de la mairie de Perpignan.

Je peux donc vous assurer aujourd’hui que la Région n’a en aucun cas donné son accord sur les éléments de plan de financement que vous nous transmettez. Ces derniers nous interrogent vivement, tant par l’ampleur du soutien public -et principalement régional – auquel ils semblent vouloir faire appel, que parce qu’ils sont incohérents avec le modèle économique des Ecoles 42 ailleurs en France.

Les services de la Région vont donc se rapprocher des porteurs de projet pour apporter au plus vite un peu de clarté au projet.

Je vous prie d’agréer, Madame la Maire, l’expression de ma considération distinguée ».

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée