« Dans le genre faites ce que je dis mais pas ce que je fais… Les donneurs de leçons du groupuscule Nou-s Perpignan qui aiment accuser et faire culpabiliser les autres au nom d’une prétendue lutte contre la pollution visuelle, pratiquent eux-mêmes… l’affichage sauvage sur le mobilier urbain de la ville ! Alors que des panneaux de libre expression ont été installés partout en ville… ».

Olivier AMIEL
Adjoint au maire de Perpignan