C’est dans un Parc des Expositions de Perpignan plein à craquer – entre 1 700 à 2 000 personnes selon les sources – que Jean-François Copé, président national de l’UMP, a été accueilli ce soir.

D’un avis unanime, Jean-François Copé « a été excellent », rejoint à l’applaudimètre par François Calvet, sénateur-maire de Le Soler et président du Comité départemental de l’UMP’66, et Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan.

Jean-François Copé et Jean-Marc Pujol en tête à tête.

D’ailleurs, tous les ténors de l’UMP des Pyrénées-Orientales étaient sur scène, à l’exception de Jean Castex, maire de Prades et conseiller régional, ancien Secrétaire général adjoint de l’Elysée lors de la présidence de Nicolas Sarkozy. Son absence a été très remarquée et particulièrement commentée… A ce jour, Jean Castex n’aurait d’ailleurs toujours pas réclamé l’investiture de l’UMP auprès des instances concernées, alors qu’il est candidat à sa propre succession lors des municipales en mars 2014 ?…

Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan.

Sinon, l’ensemble des parlementaires UMP des P-O étaient bien présents : Marie-Thérèse Sanchez-Schmid, Fernand Siré… ainsi que Daniel Mach, ancien député, maire de Pollestres et Secrétaire départemental de l’UMP’66, Jacqueline Irles, ex-députée de la 4ème circonscription des P-O, maire de Villeneuve-de-la-Raho…

Tous les maires sortants UMP qui se représentent ont été invités à monter sur scène pour une photo de famille – Gilles Foxonet, Robert Vila, Me Thierry Del Poso, Jean-Pierre Roméro, Alain Ferrand, Bernard Dupont, Pierre Roig, Jean Rède, Jean-Claude Torrent, Francis Legentil… – ainsi que les candidats investis (dont Brigitte De Sars De Capèle sur Argelès/ Mer…).

De l’avis également des nombreux « Fillonistes » présents, ce fut « un très grand meeting ! Les orateurs, Jean-François Copé en tête, ont su trouver les mots justes et le bon ton pour lancer la campagne des élections municipales (…). Excellent accueil, belle mobilisation, organisation impeccable (…). Ce fut une réussite entière et totale de A à Z ! Le tout dans une très bonne ambiance ».

A l’issue du meeting, tout le comité départemental de l’UMP’66 a invité Jean-François Copé aux Voiles Rouges à Canet-en-Roussillon, dans les anciens chais du Mas Roussillon, un espace merveilleusement bien réhabilité par la municipalité et géré par l’Office de tourisme pour accueillir mariages, séminaires et autres grands rassemblements.